Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

 com vassiviere

La commune de Royère était une cure de l’ancien archiprêtré d’Aubusson, qui avait au siècle dernier 1600 communiants. Son patron était et est encore Saint Germain, évêque de Paris. L’aquilaire de la cathédrale y nommait les curés en 1483, 1494, 1501 et 1633.
Le nom de Royère est alors attesté dès le VIIe siècle. En effet un camp retranché de forme rectangulaire, dominant le fossé qui l’entoure d’une hauteur de trois mètres environ, on remarque au lieu-dit les Chapelles, près du bois des Sagnes, une seconde enceinte, et enfin une troisième à quatre vingt mètres de cette dernière. Elle porte le nom de camp de César.
Une communauté de prêtres, dont on trouve trace à Royère en 1423, a été définitivement constituée par Bulle du pape Innocent VIII en 1491. Ils étaient 10 en 1580, et 21 en 1628. Au moment de la révolution on n’en comptait que trois ou quatre.
Au moyen âge, notamment au XIIIe siècle, la population a été décimée par la peste noire.

Source : cc-bourganeuf-royeredevassiviere.fr, Michèle Leger, Claude Royère

Remerciements :
Raymond Rabeteau maire de Royère de Vassivière.
Franck Arnoud pour son aide matérielle.
André Laroudie, Jean Louis Bignaud, Gérard Morel, Christian Cotte, Monsieur et Madame Reviron, Janine Pauty, Denis Boutillon, Alain et Nicole Siegerth.