Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

poussanges 6

Son nom a subi plusieurs variations au court des siècles, la première connue est : Ecclesia sancti en 1182….Sainct Avit le Pauvre en 1556.
C’était une cure de l’ancien archiprêtré d’Aubusson qui, longtemps a appartenu au Moutier d’Ahun. Dans une confirmation des églises que possédait ce monastère, faite par l’évêque de Limoges Gérald, mort en 1171, on trouve celle de Saint Avit, et cette confirmation avait déjà été faite par son prédécesseur Eustorge mort en 1137. Son patron est Saint Avit de Clermont qui vivait au VIe siècle et dont la fête est le 21 août.
La famille de Courtille avait ses tombeaux dans l’église de Saint Avit.
Une vicairie dite de Saint Jacques avait été fondée dans la chapelle du château de Saint Avit par Gilbert de Jarry, chevalier, de Claravaux, Aubière, Saint Avit et Lavau.

Source : André Lecler dictionnaire de la Creuse, Claude Royère

Remerciements :
Gilles Depatureaux maire de Saint Avit le Pauvre