Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

 la gosne 1

Saint Hilaire le Château était écrit de la manière suivante : Apud sanctum Hilarium en 1229, Ecclesia sancti Hylarii lo châteu en 1282, Parrochia hilarii en 1363, Prior et capellanus sancti Hilarii au XIVe siècle, Paroisse de Sainct Hillaire le chasteau en 1558, Sainct Hylaire le Chastel en 1627.
Le pont-Périt, ou pont-Perri, ou pont Péri, ou pont des Fées franchit la Gosne, un kilomètre et demi au nord-nord-est du bourg. Pont antique d'une seule arche, faite de gros blocs de granit selon la technique de construction opus quadratum, il mesure quatre mètres de long sur une largeur de deux mètres cinquante, et supporte un chemin piétonnier. Cet ouvrage d'origine gallo-romaine, desservait le sanctuaire gallo Romain du Puy Lautard.
Il est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1995.
Entre Saint-Hilaire-le-Château et Pontarion, le Thaurion fait de nombreux méandres, mais franchit aussi un dénivelé de trois mètres créant ainsi les chutes du Poirier, où il reste les ruines sans doute d'un vieux moulin et d'une ancienne fabrique d'épingles à linge en bois.
L'église Saint-Hilaire-et-Saint-Gervais est une église médiévale fortifiée.

Source : wikipedia.org, Claude Royère

Remerciements :
Jean Yves Grenouillet maire de Saint Hilaire le Château
Andrée Couvillat
Ida et Alain Lanique
Marcel Velleine
Marie Christine Fanton