Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

saint marc a frongier 11 

La paroisse a porté les noms successifs de : Ecclesia Sancti Martii de Fruniger en 1102, Parrochia sancti Marci à Frungier en 1157, W. de sancto Marcho en 1229, Parrochia de sancto Marcho à Frongier en 1278, Capellanus sancti Marci à Frongier au XIVe siècle, Sainct Marc Affrongier en 1400, Paroisse de Saint-Marc-à-Frongier en 1504, et 1557. En 1462, la sénéchaussée mentionne le seigneur de Saint-Marc. La première partie du nom de la commune fait référence à Saint Marc, pape en l'an 336. La seconde partie correspond au hameau de Frongier, situé sur le territoire de la commune d'Aubusson, un kilomètre au Nord Nord Est de l'église de Saint-Marc à Frongier. Un camp romain aurait été établi près du lieu-dit Villescot et au lieu-dit Chameyroux, des débris de constructions romaines et un cippe romain parfaitement conservé ont été mis au jour.
Les frères Willelmus et Étienne de Saint Marc firent don de l'église de «Saint Marc de Frumiger» au monastère de Lesterps, donation confirmée par Guillaume de Gannac. En 1101, Rigaldus Platet donna à Lesterps tout ce qu'il avait sur cette église de Saint-Marc. Saint Marc à Frongier était un prieuré cure de l'ancien archiprêtré d'Aubusson dont le patron était Saint Marc, éphémère pape de l'an 336, fêté le 7 octobre. 

Source : André Lecler dictionnaire de la Creuse, wikipedia.org, croire.la-croix.com, jepense.org, resonnance-funeraire.com, Nicole Duchez, Claude Royère

Remerciements :
Jean-Louis Joselin 
Yves Niquet
Pascale et Philippe Payet
Maud et Daniel Joliton
Françoise et Gérard Boussat
Alexandre et Jean-Pierre Lepetit
Dominique Lachaud
Marie et Marc Martello
Alain Priot