Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

saint yrieix les bois 3 

On a écrit ce nom au cours des siècles : Ecclesia sancti Aredi en 1182, Sancti Aredii en 1245, Capellanus sancti Aredii au XIVe siècle, Aredii a Bosco en 1385, Sanctus Aredius en 1386, Parrochia sancti Aredii lo Bouet en 1406, Parrochia sancti Aredii en 1414, sancti Aredii le Bois en 1432, Sainct Yriez le Bois en 1472, Saint Irieux le Bois en 1475, Sainct Yriez le Boys en 1504, Saint Yriest le Bois en 1507, Sainct Yrieys le Bois en 1558, Saint Hirys le Bois en 1563, Saint Hiries le Boys en 1616.
Il y avait à Saint Yrieix Les Bois une communauté de prêtres en 1564, elle avait cessé à la fin du XVIIIe siècle.
En 1247, Etienne de Pin, chevalier, seigneur de Saint Yrieix, donna au Moutier d’Ahun une rente annuelle et portable de trois sétiers de seigle, mesure d’Ahun, et de cinq sous, sise sur les terres du Pin et de Chaumeix.
Au village de Massoux en 1454, Jean de Seiglière, seigneur de Beaumont, donna, par échange, le tènement de Massoux à André Tamisier.

Source : André Lecler dictionnaire de la Creuse, wikipedia.org, chateau-fort-manoir-chateau.eu, Nicole Duchez, Claude Royère

Remerciements :
Alex Aucouturier 
Nadége Eecheman
Lucien Labonne
Jean-Louis Thibord