Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

Cette croix de village aux extrémitées polylobées plutôt que tréflées ou hendées serait antérieure à la révolution, elle symbolise les bubons de la peste.
Elle est située sur un chemin creux, bordé d’un muret en pierres sèches rejoignant le bourg de Saint Pardoux Morterolles, qui à l’époque, était constitué de deux communes, Saint Pardoux et Morterolles.
A la révolution le village du Picq appartenait à la paroisse de Royère de Vassivière, on raconte qu’il y eut une terrible épidémie de peste au village, le curé de la paroisse de Royère de Vassivière aurait refusé de rendre visite aux habitants malades. Alors c’est le prêtre de Morterolles qui se rendit au village, afin de prier pour eux.
Aussitôt les habitants du hameau auraient demandé à être rattachés à la paroisse de Morterolles, la demande fut exécutée.
Ce n’est qu’en 1830 que le rattachement revint dans le giron de la cure de Royère de Vassivière.
Il y a dans ce hameau un chemin appelé chemin de la messe, qui va lui en direction de Royère de Vassivière. Tout laisse à penser que cette croix aurait été déplacée suite à cette épidémie, il est fort probable qu’elle se trouvait auparavant sur le chemin de la messe.

Source : André Laroudie, Claude Royère

Another demo
Welcome in the demo